Le DEPPI lance la phase 2 de son partenariat de recherche

Date de parution

Le 21 septembre 2018, les chercheurs et partenaires du projet « Disability, Employment, and Public Policy Initiative » se sont réunis afin de célébrer l’annonce du financement de la deuxième phase du projet.

Dans le cadre de l’initiative santé et productivité au travail, une initiative conjointe des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH), le projet de recherche Disability, employment, and public policies​ initiative (DEPPI), a obtenu une subvention totale de 1 593 315$ (514 260$ en provenance du CRSH, 629 634$ en provenance des IRSC, 449 421$ en provenance des partenaires du projets). Cette subvention est pour une durée de 5 ans.

Durant cette journée, Charles Bellemare a passé en revue les différentes dimensions du projet et ses objectifs. Le comité exécutif, responsable du leadership intellectuel du partenariat, à unanimement approuver l’agenda de recherche et de dissémination pour la première année du projet (2018-2019).

Le projet, sous la supervision de Charles Bellemare, professeur titulaire au Département d’économique, rassemble 11 chercheurs provenant de différentes universités : Clermont Dionne, Marion Goussé, Bertrand Achou, Guy Lacroix, Sabine Kröger (Université Laval) ; Louise Duchesne (Université du Québec à Trois-Rivières) ; Marie Laberge (Université de Montréal) ; Ann beaton, Charles Gaucher (Université de Moncton) ; Sylvain Letscher (Université de Rimouski) et Normand Boucher (Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale) Le DEPPI s’appuie sur la participation de différents partenaires qui contribuent au développement des projets et qui participent activement au financement, à savoir : L’alliance des centres-conseils en emploi (AXTRA), le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), Groupe TAQ, HEC Montréal, le Ministère du travail, de l’emploi et de la solidarité sociale (MTESS), le Regroupement des organismes spécialisés pour l’emploi des personnes handicapées (ROSEPH) et la Société Logique.

Retour à la page principale
X

Accessibilité


Normale
Blanc sur noir
Noir sur blanc


Sans empattement
Avec empattement


Petite
Normale
Grande
Très grande

Surligner les hyperliens
Souligner les hyperliens