Analyse des déterminants d’une déclaration de contraintes sévères à l’emploi

Auteur(s)
Lauren Delort
Type de publication
Cahier de recherche

Les prestataires du programme d’aide sociale présentant une contrainte de santé temporaire bénéficient d’un transfert mensuel de 828 $. Le Ministère propose également une prestation de solidarité sociale s’élevant à 1 088 $ pour celles et ceux ayant une contrainte permanente les empêchant de maintenir un emploi. Nous cherchons à analyser les déterminants du passage entre ces deux programmes, et à découvrir s’il découle d’une rationalité économique ou de limitations fonctionnelles. Nous constatons que ce passage dépend principalement de l’état de santé des prestataires, notamment de leur âge. De plus, ces prestataires semblent privilégier leur intégration professionnelle à l’aide financière fournie par le Ministère. Ainsi, nous estimons qu’une augmentation à la marge de l’allocation d’aide à l’emploi fait diminuer la probabilité de changement vers le programme de solidarité sociale de 1,5 point de pourcentage.

Publication à venir

Retour à la page principale
X

Accessibilité


Normale
Blanc sur noir
Noir sur blanc


Sans empattement
Avec empattement


Petite
Normale
Grande
Très grande

Surligner les hyperliens
Souligner les hyperliens